Conseils pratiques

Cigarette électronique effet indésirable, est-ce vraiment dangereux ?

La cigarette électronique est l'une des inventions qui ont le plus marqué la première décennie du 21e siècle. Elle a surtout été perçue comme étant une solution au sevrage. Au début des premières années de commercialisation des cigarettes électroniques, les médecins ne s'alarment pas sur les effets indésirables de la cigarette électronique, si bien que les vapoteurs ont un peu abusé de leur usage. En effet, un vapoteur inhale en moyenne une centaine de bouffées de fumée par jour. Même si l'opinion publique semble plutôt penser le contraire, cigarette electronique effet indesirable est un problème bien réel. À part les maladies comme la pneumonie lipidique, on signale également des problèmes de santé liés au vapotage. En effet, les substances et les liquides utilisés dans les cartouches des cigarettes ne sont pas forcément soumis à des tests de toxicité. Une fois chauffés, les liquides peuvent aussi libérer des substances toxiques dans l'air. Cela a notamment des conséquences néfastes sur la peau, les poumons et le cerveau.

L'impact des e-liquides sur la santé

Si les cigarettes électroniques provoquent des effets indésirables, c'est surtout dû aux e-liquides. Les liquides utilisés pour le vapotage peuvent causer des problèmes de santé au niveau des voies aériennes, à savoir la gorge et le nez. À la longue, l'utilisation de la cigarette electronique nocif peut provoquer la sécheresse de la bouche et de la gorge. En plus, comme les e-liquides contiennent généralement du propylène glycol et de la glycérine, le vapoteur peut ressentir une certaine irritation au niveau de ses voies aériennes. Cette sensation est d'autant plus aggravée si les liquides utilisés contiennent de la nicotine. Les vapoteurs connaissent sûrement cette sensation de picotement qui devient désagréable lorsque la vapeur a été chauffée à une température beaucoup plus supérieure à la normale. En réalité, tous ces symptômes peuvent être précurseurs de problèmes de santé encore plus grave pour ceux qui sont accros au vapotage. Si le vapotage est recommandé par certaines personnes pour les fumeurs qui veulent se passer de la cigarette ordinaire et de ses effets néfastes, certaines consequences du vapotage ne peuvent par contre pas éviter, comme la toux par exemple.

Des effets positifs quelque peu exagérés

Les effets les plus palpables de l'arrêt du tabagisme concernent le goût et l'odorat. Ces deux se trouvent considérablement améliorés une fois quand on arrête de fumer. Si certains vapoteurs affirment que les mêmes effets sont perçus pendant la phase de transition de la cigarette traditionnelle à l'e-cigarette, aucune étude sérieuse n'a jusqu'ici validé ces allégations. Certes, la cigarette électronique est moins dangereuse que la cigarette traditionnelle toutefois, il faut admettre que les vapoteurs qui témoignent de leur effet exagèrent un peu. Même si la cigarette électronique réduit les conséquences néfastes comme la toux et les problèmes respiratoires, on constate tout de même une réduction de la capacité pulmonaire des vapoteurs. Même si ces effets sont assez négligeables par rapport aux conséquences néfastes des vraies cigarettes, ils restent tout de même néfastes pour la santé. Concrètement, si le volume d'air expiré par un fumeur ordinaire est réduit de 7% par rapport à une personne normale, il diminue aussi de 3% pour les vapoteurs.

Les conséquences du vapotage sur le cerveau

Naturellement, quand une personne arrête de fumer, ses sens et certains de ses organes retrouvent peu à peu leur fonction normale. Contrairement aux fumeurs normaux, les vapoteurs peuvent éviter les conséquences néfastes de la nicotine sur le cœur. Toutefois, ils ne sont pas épargnés par la nocivité cigarette electronique sur le cerveau : vertiges, nausées et maux de tête. Comme on dit, l'esprit n'est en paix que lorsqu'on est libre de toute dépendance. Ainsi, même si les liquides des cigarettes électroniques ne contiennent pas autant de substances toxiques que les cigarettes ordinaires, la dépendance au vapotage a toujours les mêmes effets que n'importe quelle addiction. De plus, il ne faut pas se tromper car même si les effets sur le cœur sont réduits par rapport à ceux des fumeurs normaux, aucune étude ne prouve jusqu'à maintenant l'absence d'impact des fumées inhalées sur le système cardiaque. Les conséquences du vapotage sont d'autant plus aggravées quand l'appareil présente des défauts de fabrication ou a été altéré par un usage excessif.